Accueil > Comment jouer ? > Aire de jeu et technique

Aire de jeu et technique

mercredi 26 novembre 2014, par Floriane

Aire de jeu

Le centre de la cible doit être installé à 1,73 mètres du sol. Il se situe à 2,37 mètres du pas de tir. La distance diagonale doit donc être de 2,935 mètres. Cette dernière mesure est particulièrement intéressante car elle est utilisée, une fois la cible installée, pour matérialiser le pas de tir. Appliquez l’une des extrémités d’un cordon de 2,935 mètres au centre de la cible et appliquez l’autre extrémité au sol jusqu’à tendre le fil. Vous positionnerez ainsi aisément le pas de tir.

La technique

La position

Pour être précis il est nécessaire que le corps adopte une position absolument immobile durant le lancer. Il convient d’être parfaitement stable et relaxé. La maîtrise de la position a une influence sur la précision de la volée. La position la plus répandue, offrant aisance et précision, consiste à orienter les épaules perpendiculairement à la cible et à positionner la pointe du pied droit à la limite du pas de tir (un gaucher placera son pied gauche en avant). Le corps penché en avant raccourcit au maximum la distance que la fléchette doit parcourir.

Après avoir essayé différentes positions, il faut adopter celle qui convient le mieux et qui peut être répétée à l’identique à chaque volée.

Le lancer

Il est indispensable d’adopter un lancer toujours identique. Le bras doit être positionné dans le prolongement des épaules, coude relevé, de sorte que la main soit en face de l’oeil lors de la visée. Une fois en position, le haut du bras immobile, le lancer est provoqué par un mouvement de l’avant-bras et du poignet. Une fois la visée réalisée, l’avant-bras doit être amené en arrière (le poignet cassé au niveau de l’œil) puis balancé vers l’avant en allongeant le poignet.


Lancez-vous, lancez vos fléchettes :

La théorie c’est bien, mais seul un entraînement régulier vous assurera de progresser. Inutile de vous entraîner 5 heures par jour comme Phil Taylor ou d’autres professionnels du circuit, mais par contre pratiquez régulièrement : 20 minutes par jour, tous les jours… Et surtout, entraînez vous seul, et pas dans des conditions de "partie entre amis". Quand vous jouez contre des adversaires, leur niveau devient la limite à dépasser. Quand vous pratiquez seul, la limite à dépasser est votre propre niveau et là, c’est pratiquement infini…
Amusez-vous bien !

Répondre à cet article